Accueil » Quelle est la durée de vie sur les réseaux sociaux ?

Quelle est la durée de vie sur les réseaux sociaux ?

Quelle est la durée de vie de vos posts et tweets sur les réseaux sociaux ? Comme des milliers d’autres, cette question est sans doute dans votre esprit. Vous avez même pu voir, il y quelques mois, des infographies chocs sur le sujet déclarant : « Twitter : 18 minutes » . Mais qu’en est-il vraiment ? C’est l’heure du fact-checking !

Durée de vie vs Infobésité

Durée de vie du contenu sur les réseaux sociaux, fact-checking.

Cette infographie fut vue et partagée un nombre incalculable de fois sur les réseaux sociaux depuis sa première diffusion. Même encore récemment, elle hantait mon fil d’actualité sur LinkedInPourtant, elle est incorrecte. Du moins, elle n’est pas complète et omet un très grand nombre de détails. Et c’est ce qu’on appelle de la désinformation. Car oui, votre tweet peut être visible après ces 18 minutes fatidiques, tout comme votre vidéo YouTube ne sera peut-être pas vue dès le troisième jour.

Tout d’abord, il faut savoir que cette infographie se base à l’origine sur une étude de Statista France : L’instantanéité du contenu sur les réseaux sociaux. Et le plus important dans cette étude, c’est la grande nuance des propos : on y parle d’instantanéité mais surtout du temps que votre contenu reste avant d’être noyé dans le flux des publications (cf. astérisque de l’infographie). En somme, cette infographie traite davantage de l’infobésité que de la durée de vie d’un post !

L’infobésité sur les réseaux sociaux

Il faut bien différencier les deux. La durée d’un post, c’est la période pendant laquelle celui-ci pourra être engageant auprès de votre communauté et de vos abonnés. Quand vont-ils arrêter de le voir et, plus important, de le partager ? Par opposition, l’infobésité représente plutôt le moment où votre post ne sera plus affiché dans le feed de votre audience. Pour autant, cela ne signifie pas qu’il devient invisible aux yeux de tous, juste que d’autres contenus se seront affichés à l’écran.

Et pour cela, Twitter est le roi de l’infobésité ! Chaque heure, ce sont pas moins de 20,833,333 de tweets qui sont publiés dans le Monde (source : Blog du Modérateur), soit 500,000,000,000 de tweets par jour ! Et contrairement à d’autres réseaux sociaux, Twitter possède un algorithme qui traite chaque message de la même façon. Que ce soit le tweet de votre ami sur lequel vous vous engagez souvent ou celui de cette marque à qui vous n’avez jamais accordé un seul « J’aime », Twitter vous montrera les deux contenus sans distinction du moment que vous êtes connectés à ce moment-là ; deux exceptions « Julien a aimé » et la catégorie « ce que vous avez peut-être manqué. » Et si vous n’êtes pas là au matin ? Eh bien tant pis pour vous ! À moins de suivre très peu de personnes, l’information aura été « noyé » dans cette masse incessante de tweets.

Mais la vie de votre tweet ne s’arrête pas là ! Il peut survivre, du moins si certaines conditions sont remplies.

Améliorer la durée de vie de votre contenu sur les réseaux sociaux

Comme nous l’avons vu précédemment, votre tweet risque de disparaître rapidement, si bien que la majorité de votre audience risque de passer à côté ! C’est pour cela que les Community Manager s’efforcent de publier au bon moment. Car oui, votre audience est souvent présente à des jours et des heures clés ! C’est pourquoi il est crucial de ne pas publier pendant les heures creuses (la nuit, par exemple). Mais, comme vous vous en doutez, à publier aux mêmes heures et aux mêmes jours, la densité de contenus se fait d’autant plus importante à ces heures-là. Alors comment améliorer la durée de vie de votre contenu sur les réseaux sociaux ?

Il existe diverses astuces en fonction de votre identité. La première étant les hashtag qui vous permettront d’attirer de nombreux utilisateurs sur vos publications ; à condition qu’ils soient pertinents ! Et si vous êtes une personne, par exemple, vous avez la possibilité de taguer vos abonnés et/ou vos amis afin de les interpeller. Sur Twitter et Instagram, vous pouvez même taguer des comptes sur vos images ! Ceci afin de maximiser vos chances d’obtenir likes et partages dans la première heure (critère souvent important pour les algorithmes afin de déterminer le potentiel et la pertinence d’une publication).

Car oui, la clé c’est bel et bien l’engagement ! Oubliez cette durée de vie de 18 minutes sur Twitter, elle est totalement fausse ! Si votre contenu est engageant, alors il vivra bien plus longtemps ! Vous ne me croyez pas ? Voici un exemple :

Retweet : avantages et inconvénients des réseaux sociaux (version 2019).

Publiée en mars 2019, mon infographieRéseaux sociaux : avantages et inconvénients (version 2019)fut retweetée encore très récemment (13 octobre 2019). Pourtant, elle date de plus de 7 mois ! Un bilan très loin des 18 minutes annoncées… Alors quel est le secret derrière une telle sorcellerie ? La qualité, la pertinence, l’engagement, la réponse à un besoin… bref, le community management !

Durée de vie : la mission du community manager

Eh oui, chers lecteurs et lectrices. Le community management c’est bel et bien l’art de faire vivre vos réseaux sociaux, et donc vos posts. Et surtout le plus longtemps possible. Animer une communauté et réussir à partager votre message au plus grand nombre : c’est ça, la mission du community manager !

Comprenez bien la chose suivante : sans qualité, sans pertinence, sans savoir-faire, votre contenu n’aura pas l’impact désiré (avertissement : un Community Manager n’est pas non plus un magicien, ne vous attendez pas à faire un buzz à chaque post)C’est pourquoi il est nécessaire de travailler ces points afin d’obtenir des résultats satisfaisants !

Notre travail de community manager, c’est justement de faire en sorte que ces 18 minutes se transforment en jours, voire en semaines. En somme, d’augmenter la durée de vie de vos posts ! Et si vous n’avez pas de Community Manager, il est grand temps d’en embaucher un(e) !

Conclusion

Si vous deviez retenir une seule chose de cet article, c’est le mot « qualité ». La durée de vie de votre contenu dépendra de votre audience, mais avoir 3,000 abonnés ne vous servira à rien s’ils ne s’engagent pas. Il vous faut donc des abonnés qualifiés qui auront un véritable intérêt pour votre contenu. Et grâce à cette qualité, ils s’engageront avec vous, améliorant la durée de vie de votre contenu. Alors avant de publier la prochaine fois, assurez-vous d’apporter une vraie valeur ajoutée qui correspond à votre audience !


N’hésitez pas à consulter mon guide pour devenir community manager freelance. Un vrai dossier réalisé pour vous aider dans votre démarche et carrière !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page