Accueil » Quand poster sur les réseaux sociaux ?

Quand poster sur les réseaux sociaux ?

Quel jour et à quelle heure faut-il poster sur les réseaux sociaux ? C’est sans doute l’une des questions les plus posées aux moteurs de recherche quand on s’intéresse à son personal branding ou au branding d’une marque en général. Il y a peu, un post de mon fil d’actualité de Bruno Fridlansky abordait le fait que ces moments idéaux n’existaient pas. Mais qu’en est-il vraiment ? C’est l’heure d’un fact-checking !

Quand publier sur les réseaux sociaux ?

Quand publier sur LinkedIn ?

Des infographies comme celle-ci, il en existe des dizaines. Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, etc., chaque réseau social possède la sienne. Et ces infographies sont très sérieuses et basées sur les données d’études ô combien nombreuses et aux sources tout aussi abondantes. Parmi elles, vous y retrouverez par exemple Sprout Social, Buffer, ou encore Hootsuite.

Et vous l’aurez remarqué, les sources citées sont des plateformes dédiées à la programmation mais aussi à l’analyse des réseaux sociaux. On parle ici de plateformes qui réunissent des milliers d’utilisateurs à travers le monde et qui permettent la publication d’encore plus de posts par jour. Leurs bases de données sont donc gigantesques et leur permettent de tirer de vraies conclusions sur l’état des réseaux sociaux aujourd’hui, ce qui leur donne aussi la capacité de vous conseiller sur les meilleurs moments où poster. Ces infographies sont donc totalement vraies… enfin presque !

Un moment idéal unique à chacun

En effet, ces infographies sont tirées d’études très sérieuses. Toutefois, comme pour la durée de vie sur les réseaux sociaux, un détail est souvent oublié ou passé sous silence : ces infographies traitent du sujet de façon globale ! Dans celles-ci, on ne parle pas de votre moment idéal mais d’un moment idéal commun. Un moment qui conviendrait à tous, pour tous, et en toutes circonstances. Mais ce moment-là, il n’existe pas.

En vérité, ce moment est unique à chacun. Du moins, il est unique à votre audience, à votre communauté. Si vous vous adressez à des professionnels travaillant en agence, par exemple, votre moment idéal pourrait très bien se situer aux alentours de 9h ou 10h du matin, lorsque ces derniers vont faire leur veille. À l’inverse, si vous souhaitez vous adresser à des boulangers, il faudra sans doute être plus matinal. Mais encore une fois, ces exemples ne sont que des exemples…. Alors comment trouver le bon moment ?

Connaître les moments idéaux pour poster

Pour connaître votre moment idéal et quand poster sur les réseaux sociaux, il sera nécessaire d’analyser votre audience et de connaître votre cibleQuand est-elle en ligne précisément ? Si vous postez trop tôt ou trop tard, vous risquez de la manquer. Bien sûr, comme nous l’avions là aussi vu dans mon article sur la durée de vie sur les réseaux sociauxun bon contenu vivra et, avec un peu de chance, vous finirez par toucher votre cible. Mais l’algorithme nous embête déjà assez comme ça, alors ne laissons rien à la chance.

Prenons les choses en main ! Pour tester tout cela, on va revenir à un principe simple : tester soi-même les choses. Disons par exemple que vous postez le mardi à 7h30 comme ces infographies vous le disent. Eh bien la prochaine fois, essayez plutôt le même jour mais à 12h00, puis une autre encore à 17h00. Vous avez testé les trois horaires génériques. Et si vous sortiez des sentiers battus maintenant ? Vous voulez toucher une audience qui finit de travailler à 14h, alors pourquoi ne pas essayer à 14h30 par exemple ? Essayez ! À force d’essayer, vous finirez par trouver l’horaire idéal. Faites ceci sur des jours différents et vous aurez ainsi votre planning de publication.

Notez que vous pouvez aussi l’analyser grâce à divers outils statistiques.

C’était simple non ? Eh bien, ce n’est pas terminé ! Voyez-vous, pour bien faire il faudra remplir plusieurs critèresQue votre audience soit présente, c’est bien, mais ça ne suffit pas. Il faut qu’elle s’engage ! Car oui, le plus important ce n’est pas l’impression mais bien l’engagement, et sans lui, votre publication risque d’être totalement oubliée par l’algorithme (la première heure est très importante). Et ici, on ne parle pas spécialement des fameux « likes », mais plutôt de commentaires et de partages. Vous ne l’avez pas oublié n’est-ce pas ? Vous êtes sur un réseau social ! Quoi de plus important que cette partie « sociale » représentée par les commentaires et les partages ? Allez, il est temps de vous donner cette checklist.

Choisir le bon moment pour poster sur les réseaux sociaux

Que vous soyez sur LinkedIn, Facebook, Twitter, Instagram ou autres, il est important et nécessaire d’appliquer cette « checklist ». Bien sûr, malgré elle, plusieurs choses pourraient encore échapper à votre contrôle ; votre contenu n’est pas bien perçu, pas apprécié, l’algorithme en a décidé autrement, bref, certains facteurs ne sont pas de votre fait. Mais voici ceux qui le sont.

  • Tout d’abord, on en parlait, regardez à quelle heure votre audience commente vos posts. Essayez de noter les habitudes et de dégager une tendance. Car l’audience qui vous intéresse le plus, c’est celle-ci ! Celle qui interagit avec vous, et non celle qui vous regarde.
  • Ensuite, assurez-vous d’être présent ! Si votre audience vous parle, soyez présent pour lui répondre ! En répondant, vous pourrez engendrer d’autres réponses, et ça l’algorithme adore. Alors discutez, réagissez et débattez.
  • Bien sûr, pour que votre audience commente, il faudrait peut-être lui donner une raison. C’est pourquoi il faudra penser à vos call-to-action. Un simple « vous en pensez quoi ? » peut très bien suffire à déchaîner les passions. Pensez-y !
  • Puis vous avez aussi la possibilité de taguer des personnes. Attention, on ne parle pas de déranger n’importe qui, n’importe quand, n’importe comment. Restons civilisés, nous sommes des professionnels. Par contre vos amis, partenaires, collègues, des abonnés avec qui vous avez abordé le sujet dont vous parlez justement, toutes ces personnes font de bons tags.
  • Enfin, n’hésitez pas à inciter les gens à partager ! « Vous avez aimé mon contenu ? N’hésitez pas à le partager alors, ça pourrait en intéresser d’autres. » Si certains auront le réflexe de le faire naturellement, ce ne sera pas le cas de tout le monde. Bien sûr, faites-le gentiment dans le fil de la conversation, ça passera mieux.

Comme vous l’aurez compris, ceci n’est pas une recette miracle. C’est tout au mieux une façon d’améliorer votre manière d’aborder les réseaux sociaux pour essayer, au moins un peu, de l’optimiserCela peut prendre beaucoup de temps et vous pourriez faire des erreurs, mais cela en vaut la chandelle. Et si jamais vous n’avez ni le temps ni l’envie, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel des réseaux sociaux.

Conclusion

Si vous deviez retenir une seule chose de cet article, ce serait le mot « engagement ». Le bon horaire, c’est avant tout le vôtre. Faire preuve de sociabilité sur un réseau social, ce devrait être la norme. Alors faites-en votre norme ! Soyez présents lorsque vous postez, essayer de l’être en même temps que ceux qui s’engagent, et faites vivre les conversations et débatsC’est grâce à cet engagement que vous réussirez à diffuser votre contenu !


N’hésitez pas à consulter mon guide pour devenir community manager freelance. Un vrai dossier réalisé pour vous aider dans votre démarche et carrière !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page